"Dans la confusion de notre époque quand une centaine de voix contradictoires prétend parler au nom de l'Orthodoxie, il est essentiel de savoir à qui l'on peut faire confiance. Il ne suffit pas de prétendre parler au nom de l'Orthodoxie patristique, il faut être dans la pure tradition des saints Pères ... "
Père Seraphim (Rose) de bienheureuse mémoire

vendredi 9 juin 2017

Staretz Sophrony et l'œcuménisme


Staretz Sophrony


Pardonnez-moi; Peut-être tout cela est-il superflu. À ce stade, je voudrais parler un peu du fait que, de nos jours, une partie importante du monde chrétien tend à accepter l'une des hérésies les plus dangereuses. Elle consiste, en ce que les gens disent que, de nos jours, il n'y a pas une seule Église qui ait gardé pleinement l'enseignement véritable du Christ; Ou qui possède une connaissance complète du mystère de la vie chrétienne sainte et pleine de grâce sur le plan éthique et ascétique. 

Beaucoup d'Églises, soit-disant, qui sont nominalement chrétiennes ont la même grâce et, à cause de cela, nous devons aller vers l'union des Églises sur la base d'un programme commun. L'une des questions les plus fréquentes que l'on rencontre est la question de savoir qui sera sauvé et qui ne sera pas sauvé. Ces gens pensent généralement que ce ne sont pas seulement les orthodoxes qui seront sauvés (selon l'enseignement orthodoxe), non seulement les catholiques (selon l'enseignement catholique), mais en général tous les gens vertueux qui croient au Christ. Ce point de vue est passé des protestants aux fidèles d'autres Églises. Il en est beaucoup parmi les orthodoxes qui partagent cette opinion.

Certaines personnes pensent qu'aucune des Églises existantes ne peut recevoir la plénitude de la connaissance et de la grâce, car chacun d'entre elle à un ou plusieurs degrés a dévié de la vérité. Elles pensent que seulement maintenant «à la fin des siècles» ils (ces sages) ont pleinement saisi l'esprit de l'enseignement du Christ et que tout le monde chrétien a été égaré depuis plusieurs siècles jusqu'à maintenant. 

Maintenant, il est temps de réunir toutes les parties séparées dans une Église universelle et apostolique qui aura la plénitude de la vérité sous tous ses aspects, même si cette union n'embrasse que ce qui est commun à toutes les Églises. Et ce qui est encore pire, certains pensent dans leurs cœurs à une certaine compréhension haute, supra-ecclésiale, mystique de la religion chrétienne, qui... Je n'en dirai plus à ce sujet.

J'ai fait une digression pour discuter de ceci pour une seule raison: vous dire que je vous demande (et je prie Dieu pour cela) de ne pas être trompé par tout cela, mais d'être convaincu fermement dans votre cœur et votre esprit que sur cette terre, il y a une Eglise unique et vraie que le Christ a fondée; Que cette Eglise conserve intacte l'enseignement du Christ, qu'elle possède dans sa totalité (et non dans ses membres individuels) la plénitude de la connaissance, de la Grâce et de l'infaillibilité. [Je veux que vous en soyez convaincu] que ce qui, pour plusieurs personnes, semble être incomplet dans son enseignement, n'est autre que le potentiel d'une élaboration savante de ses richesses inépuisables et infinies, mais cela ne contredit en rien ce que j'ai dit ci-dessus d'elle possédant la plénitude de la connaissance.

La forme définitive d'expression de l'enseignement de l'Église aux Conciles Œcuméniques ne peut être soumise à aucun changement. Tous les travaux universitaires futurs doivent obligatoirement concorder avec ce qui a été donné dans la révélation divine et dans l'enseignement des Conciles Œcuméniques de l'Église. 

Il en est de même de la Grâce: seule l'Église Une et unique peut avoir la plénitude de la Grâce. Toutes les autres Églises, cependant, ont de la grâce en raison de leur foi en Christ, mais pas dans sa plénitude. 

Nous pouvons, en outre, croire que, de nos jours, il y a encore des gens qui, par la grâce du Saint-Esprit, sont équivalents aux grands saints de l'Église d'autrefois. (Je le dis en rapport avec ce que j'ai entendu dire de plusieurs personnes en Russie.) [C'est] parce que Christ est le même hier, aujourd'hui et à jamais (Hébreux 13: 8). Tout cela est la vérité. Quiconque s'écarte de cette foi ne tiendra pas. 

Version française Claude Lopez-Ginisty
d'après
Classical Christianity

Aucun commentaire: